Malango 999 Dauphin Franc : Carénage !

Petit retour d’expérience de François suite au carénage de son Malango 999 basé à Brest :

L’an dernier, nous avions utilisé la cale disponible à Brest , au Moulin blanc, qui permet après échouage de passer le karcher puis de récupérer les déchets dans le dispositif présent sous la cale, mais le travail est très fatiguant : maxi Karcher du type lance à incendie, le recul est très fort et en ½ heure on est complètement rincé, c’est le cas de le dire. Il faut faire très vite, pendant la marée basse, et vu la pression il faut rester assez loin de la coque, ce n’est pas vraiment facile. Mais bon, ça coûte 20 € le carénage, location du matériel comprise, à condition de trouver une place, premier arrivé, premier servi !

Cette année nous avons préféré mettre Dauphin Franc au sec pour le carénage, de façon plus traditionnelle. Du coup on a eu le temps et on a pu fignoler. Le matériel est plus facile à utiliser, un karcher 130 bars avec buse rotative. On est plutôt contents du copper coat, ça resalit évidemment plus vite qu’avec les bons vieux antifouling bien polluants d’autrefois, mais le nettoyage est très facile, très rapide, et à l’issue du processus on récupère un toucher parfaitement lisse et une coque sans aspérité. Le seul reproche est que très localement (passe coques par exemple) il y a des petites zones non protégées où ça prolifère fantastiquement : le loch est par exemple bloqué après à peine deux mois à l’eau, par des espèces de limaces de mer grosses comme des doigts. Beurk.

Le personnel du port de Brest, par ailleurs super pro et très agréable, nous a confirmé que ce revêtement  se généralisait lentement. Selon eux, la seule réserve identifiée est que certains revêtements mal déposés au départ se délaminent dès le premier carénage, et que du coup des cloques apparaissent, mais c’est assez rare. En tout cas, sur notre bateau, c’est parfait !

Il est préférable de déposer le bateau sur des bastaings pour le surélever, s’il repose sur la quille relevée on est trop bas pour travailler confortablement : la photo montre l’installation.

Après, un petit changement d’anode, une inspection générale, et retour à l’eau.

François – Malango 999 “Dauphin Franc”

 

Une réflexion au sujet de « Malango 999 Dauphin Franc : Carénage ! »

  1. Bonsoir,
    Je débute ma troisième ou quatrième saison avec la carène de Loarwenn, Malango 870, au Coppercoat. Aucune retouche jusqu’à présent … à part un impact sur la quille la première année à la suite d’un talonnage. Le Coppercoat n’y était pour rien ! Loarwenn est au Bloscon à Roscoff. Mon expérience est un peu différente de celle de Dauphin Blanc, car tous les antifoulings que j’avais essayés auparavant se salissaient très rapidement, qu’ils soient à matrice dure ou érodable. La carène reste maintenant très propre, et je ne carène plus en cours de saison. En revanche, pas question de laisser le loch en place plus que 2 ou 3 jours sans naviguer : je le retire systématiquement, le bateau à l’eau. Le volume d’eau que je fais entrer est devenu un jeu et une source de paris pour l’équipage, plus moqueur qu’inquiet car rassuré par ma sérénité. Rarement plus de 3 litres, rapidement écopés et épongés. Le record doit être 1 litre, un jour de chance. Inutile de préciser que les fonds autour du loch sont propres ! Il faut, bien sûr, se jeter à l’eau pour cette opération un peu stressante les premières fois. J’ai appliqué la recette de Pascal Benois : le faire avec le sourire.
    Bonnes navigations !
    Philippe

Laisser un commentaire

http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif  http://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.