888 – FAMARO : Fin de la 2ième étape de la Transquadra !

Vous pouvez consulter la progression de FAMARO ici

(rubrique Duo Saint Nazaire)

15/02/2015 – 7h45 TU : Un petit mot pour vous dire que ça y est nos marins sont là ! Arrivés à 3h45 heure locale , 8h45 heure France , 7h45 TU !! Nous sommes tous ensemble à la maison que nous avons loué à Ste Luce autour d’un petit déjeuner matinale avant d’aller faire une bonne nuit de sommeil, bien mérité. Vos marins vous mettront un petit mot demain très certainement ! Bonne journée à tous –
Nous vous embrassons : Eric, JP, et les chanceux qui sont ici : Caty, Fabienne, Marine , Yvon, Lu, Michelle, Romane et Marion.

20150215_095421

14/02/2015 – 15H32 TU : Voilà, moins de 100 nautiques à parcourir et pour nous récompenser nous avons un peu plus de 20 noeuds de vent dans le c.. ça avance pas mal surement 1 noeud de moins avec ces algues tjs présentes qui empêchent le bateau de partir en surf sur les vagues (on dépasse de peu les 10 noeuds). Un régime de banane commence à se lire sur nos visages, mais point de hâte il est difficile de donner un ETA. Il y a quand même des risques pour vous au Marin d’être obligés de vous lever tôt ! Désolés mais on va pas freiner dans la descente. Belle lumière cet am, séance photos souvenirs car en fait on a pas bcp filmé. Tout va bien à bord, les marins sont heureux ! A très bientôt. Eric

14/02/2015 – 00H57 TU : Bon voilà surement l’avant dernière nuit en mer avant l’arrivée Au Marin. Le vent est repassé sud est ce qui nous oblige à faire deux ou trois bords pour atterrir dans le sud de l’île. Changement de quart entre JP et moi (je vais bosser et JP part dans la couchette) :

Eric: ça va ? JP: ça va ! Eric: le vent à tourné ? JP: non toujours au 120 Eric: fais chier! bon bonne nuit

Voici quasiment en live le changement de quart sur FAMARO. Vous aurez reconnu notre économie verbale nécessaire mais la précision des termes employés comme à notre habitude. Ces 3 semaines de cohabitation 24/24 dans l’équivalent d’une chambre de bonne du 16è (quand même!) nous confirme sans surprise notre bonne capacité d’adaptation et la parfaite compréhension des événements sans que l’on ait besoin de beaucoup parler (y’en a que ça va faire rigoler). Bref, l’équipage parfait! Tiens on en a pas encore parlé mais on a pas vu de bêtes! une nuit quelques dauphins sombres, rikiki et somme toute pas très joueurs. Mais sinon rien cela nous étonne un peu. Mon premier quart sera féminin (c’est cool donc on peu se mettre un peu de musique sur les oreilles) Jeanne Cherhal et Sandrine Kiberlain Bon voila la suite  8H47 TU après le quart de JP et le mien. Appellez nous Léon.

Léon qua un gros camion. voila 4 heures que FAMARO est transformé en 38 tonnes, algues algues impossible à enlever cette nuit avec le vent et la vitesse donc pilote pas opérationnel. Allez hop 2 heures de muscu chacun. Du coup on vient d’affaler le spi, toilette complète du bateau et hop c’est reparti ! A+

13/02/2015 – 12H12 TU : Pfouh ! Nuit sans vent, pas facile, par moment on s’accroche à un filet d’air que l’on tient 10 minutes et après plus rien. On a fait 108 miles en 24H, super ! Avant la nuit un peu de nettoyage et rangement bateau, nous ne sommes plus vraiment dans des considérations course. Quoiqu’il en soit même si la nuit n’était pas top je me suis régalé cette nuit le nez dans les étoiles et les oreilles ravies avec le dernier U2 (du coup j’ai piqué du nez et je me suis réveillé,sourire ébahi, avec un beau coquetier du spi sans gravité). On a encore 1 peu de lecture, JP connait Voilemag et voiles et voiliers sur le bout des doigts. Pour moi je suis dans les bas fonds marseillais avec Total Kheops de JC IZZO. Avant de manger nous allons faire remplissage d’eau car nous avons pris des bidons de 5L que nous transvasons en bouteille d’1L5. On a un peu oublié la course , mais nous ne trichons pas , un peu de vent et on en profite . Désolé pour didier et yvon et ceux qui pensaient nous voir plus tôt …Je pose des lignes tous les matins mais aucun poisson ne daigne les taquiner , nous restons donc dans une stratégie régime . Je suis a sec de lecture (j’ai beaucoup lu, j’avais des réserves ) j’attaque donc les livres salaces de mon capitaine :San Antonio ,”Grimpe la en danseuse” ,je conseille cette lecture saine et réjouissante à mon beau père, un ancien instit en appréciera le verbe et la syntaxe; ainsi lulu aura de nouveaux mots à mettre au scrable et personne ne le taxera de triche puisque c’est écrit. A bientôt nous l’espérons. JP

12/02/2015 – 16H56 TU : Magnifiques journées de mer . Famaro fait bien son boulot il galope vers le ti punch . Ces petites nouvelles vous sont envoyées grace a une allocation spéciale à france télécom , nous avons mangé tout notre forfait.. ce qui est super avec la technologie c”est la vente à distance …pour le téléphone c’est magique . Pour la bouffe on arrive pas a se faire livrer.  Il nous reste  5 sachets de 120 g de riz, trois oignons, 6 portions individuelles de céréales et …rien . Cela fait 8 jours que l’on se rationne . Mais que voulez vous on était optimiste sur le jour d’ arrivée . Si vous voulez un petit régime pas cher je vous donne la liste des menus sur 10 jours , résultat garanti . Nous attendons le comité d”acceuil qui pourra juger sur pièce . Bises. JP

On passe bientôt sous la barre des 300 miles,ça sent l’écurie car en fait on a eu un peu d’air cette nuit. Merci à JPK 172 pour l’allocation spéciale télécom! Le bateau va bien, les matelots aussi. A+. Eric

12/02/2015 – 04H54 TU : Bon c’est bizarre, on a eu du vent cette nuit enfin jusqu’à maintenant 5H00 du matin. Sous spi, ciel sombre rempli d’étoiles, belle vitesse malgré le ralentissement des algues (on ira nettoyer dès le lever du jour). Eric

11/02/2015 – 21H54 TU : Hello, dernier mail surement avant fin de credit iridium. On avance très lentement, pas de vent et pas de vent à venir. La route est encore longue, un peu moins de 400 miles et les “prévisions” nous font arriver dimanche soir peut être lundi ou bcp plus tard… On tient le coup, juste très déçus que cela se termine comme cela. FAMARO sera classé DNF(do not finish) sur cette étape puisque la ligne d’arrivée fermera samedi à 18h. Après tant d’effort c’est rageant… On a de l’eau, encore un peu de lecture, et après la pose d’un anneau gastrique de la nourriture en qté suffisante!!! Vous suivrez notre lente, très lente arrivée au Marin sur le site de la Transquadra.  BIZ à toutes et tous – merci pour vos encouragements.  Eric et JP

11/02/2015 – 16H54 TU : En ce moment pas de vent on avance à 4 knts, on fait une route plutôt sud qui parait un peu plus favorable. Tout va bien à bord.  A+ Eric

11/00/2015 – 10H33 TU : Algues, algues, algues…Nous ne pensions pas que cela pouvait exister comme cela, même en arrêtant
le bateau plusieurs fois par jour on navigue toujours avec 1 voire 1,5 knt de moins que normalement. C’est usant pour les  nerfs d’autant que l’alizé n’est tjs pas bien costaud 10 , 12 knts ce mercredi matin après une nuit encore plus molle. Dur dur.. Donc juste un mail avant l’arrivée car plus de crédit iridium, d’ailleurs ya plus rien sur ce bateau: plus de bouffe, plus de gas oil (on a consommé + que prévu because l’hydrogénérateur ne fournit pas d’énergie en quantité suffisante à faible vitesse donc moteur pour faire de l’électricité). La journée devrait être belle et extraordinaire quand même encore une fois.

10/02/2015 – 11H40 TU : JP m’a laissé dormir ce matin en sautant mon quart, il a vue que je dormais comme un bébé, il est bienveillant c’est vraiment un co-skipper hors pair. Faut dire qu’on s’est un peu cramé tous les 2 depuis 2 jours. Les conditions de nav ne sont pas physiquement dures mais assez éprouvantes. En ce moment JP prépare un bon plat de pâtes, oignon, sauce tomate et après il aura droit à la sieste. Tout va bien à bord on a explosé un bras de spi hier après midi , c’est l’épissure sur le mousqueton qui a lâché avec l’usure. C’est qu’avec FAMARO on a déja fait plus de 5200 miles depuis la mise à l’eau, c’est beaucoup en peu de temps (avec Létroidé mon ancien bateau on avait fait un peu plus de 10000 miles en 7 ans). Reste quelques jours encore en mer, tous les jours on se dit “tiens ça va être une journée à 150 miles” et a chaque fois zobi ! Y’a tjs un truc qui fait qu’on y arrive pas avec ces alizés asthmatiques. Eric.

Dur dur ..on accumule un grand nombre d’avaries de: gréement, moteur,informatique…mais on répare . L’alizé aurait du souffler depuis bien longtemps on l’attend encore, alors on traine, en contre partie les ciels et la mer sont magnifiques . Les  algues nous poussent a plonger assez souvent (on arrete le bateau)c’est incroyable la quantité de sargasses qu’il y a . Récit un peu basique mais depuis trois jours on dort très peu ( panne de pilote qui est réparé depuis peu et spi jour et nuit, je vais aller voir morphée) salut a tous . JP

09/02/2015 – 21h29 TU :Bonjour. Encore une nuit et une journée compliquée, les algues saloperies, on est obligé de s’arrêter souvent et c’est pas simple en pleine mer pour les enlever des safrans : on perd du temps mais sinon on avance pas. Peu de vent chaleur et route difficile à établir avec certitude.Toujours un peu de bricole à faire sur le bateau. On tient le coup, il reste  encore un peu à manger. On commence à être bronzés et dans quelques jours on sentira le sable chaud ! A+. Eric et JP

09/02/2015 – 14H05 TU :Bonjour tout le monde ! Bon voilà 2 nuits un peu dures terminées. Pas de pilote donc 24h/24h à la barre JP et moi + le boulot habituel = on est rincés. On a suffisamment mis l’hydrogénérateur à bonne vitesse sans consommer d’électricité pour pouvoir recharger la batterie servitude qui couplée à celle du moteur à permis de redémarrer. On vous promet, on a beau être sur un fringant voilier on avait tous les deux la banane (de martinique of course) en entendant le moteur vrombir de nouveau. Donc ce matin eau, gaz, électricité à tous les étages c’est parfait ! Du coup ça fait deux jours qu’on navigue à l’ancienne et que l’on a pas de nouvelle, ni de position ni rien de rien. Tout va bien sur l’eau. Eric et JP

08/02/2015 – 01H56 TU :Hello, il fait très chaud et à chaque manoeuvre on dégouline. Toujours bataille avec les algues mais un peu moins. Tout va bien à bord. On a un pb d’énérgie donc il y aura surement moins de news jusqu’à l’arrivée sauf si on répare avant (le moniteur de batterie est HS) A+ .
Eric

07/02/2015 – 16H04 TU : Boire, boire, il faut boire. Il commence à faire très chaud et aujourdhui ya pas mal de boulot sur Famaro. Même si on est pas les premiers il y a de quoi s’occuper. Déja 2 plongées sous la coque pour enlever ces satanées sargasses, il y en a partout des tapis entier c’est l’horreur. 2 changements de spi avec à chaque fois 1 litre d’eau de perdu d’où le début de cette histoire. Tout va bien pour nous,tous les jours JP et moi on se dit que l’on a une chance formidable ! Demain dimanche,Cathy, Fabienne, Marion et Romane arrivent en Martinique, bon vol à vous 4. Vous verrez c’est super vous allez troquer les pulls contre le maillot de bain. On a hâte de vous voir! Marion prendra le relais des mails dès son arrivée à Sainte Luce. Mais comme on a plus bcp de crédit iridium on sera peut être un peu pingre coté blabla. Si il vous manque des  passages on vous racontera à notre retour. A+. Eric et JP

07/02/2015 : Pfouh ! Gros déficit de vitesse cette nuit, merci les algues ! Je n’ai pu plonger sous le bateau que ce matin car de nuit c’était un chaud il devait y avoir plusieurs kg d’algues sur le safran babord et également sur l’hélice. Depuis on a gagné plus d’un noeud de vitesse et JP carbure à la barre sous grand spi avec 22-23 noeuds de vent. A+

06/02/2015 – 14H03 TU : Ouf retour à la normale. Le bateau se trainait depuis quelques temps, comportement inhabituel comme le cul collé sur cette eau bleu magnifique (et chaude hum !).Du coup on avait l’humeur chagrin car vous le savez on est des ptits gars sensibles !
Action, réaction: Affalage de spi, mise bout au vent pour ralentir le bateau et hop voila mon JP qui plonge sous la coque (en toute sécurité crois moi Cathy) et tel un bon comprimé de Dulcolax (les pharmaciens comprendront)permet d’expulser quelques belles algues de l’arbre moteur. Zut alors, pourquoi ne pas l’avoir fait avant nous questionnerez vous? Bonne question: mer agitée, vent, et sûrement cette fatigue qui vous ponctionne un peu de lucidité et d’action. Les algues, des bancs entiers pendant des heures. Vous savez, les mêmes algues que celles de notre copain Renaud Barathon dont le bateau a coulé suite à une voie d’eau
après sa tentative de nettoyage de coque. Sinon tout va bien, il fait chaud, l’eau est chaude et on va remettre un peu de charbon dans la bécane. A+. Eric et JP

04/02/2015 – 19H30 TU : Bonjour, JP vous embrasse et va se coucher. Journée compliquée encore, on touche du vent à peu près comme prévu sur les fichiers grib (météo) depuis environ 15HOO. Du coup le bateau va mieux et les matelots aussi. La nuit s’annonce claire et plus rapide que celle d’hier. On fait le max pour faire avancer le bateau. La journée a été hyper chaude on s’arrose à l’eau de mer et l’évaporation rafraichit un peu, on va pas se plaindre. C’est incroyable quand on y pense de pouvoir envoyer et recevoir des mails: on est au beau milieu de l’atlantique quand même ! En tout cas vos mails nous font super plaisir  A+. Eric

04/02/2015 – 10H10 TU : Bonjour. Nous entamons une nouvelle journée après une nuit compliquée à gérer. Pas de vent, quelques grains, 4 heures de calme plat ou nous avons affalé le spi et sommes parti dormir tous les 2. Pas facile et la situation météo nous promet encore beaucoup de temps passé sur l’eau avant l’arrivée au Marin. On avait pas prévu ça comme ça. Le moral reste bon. Le spectacle sur l’eau hier était assez impressionnant avec des couleurs saturées, des quantités de nuages incroyables de forme et de couleur variées. On guette celui qui nous amènera un peu de vent ou au contraire qui nous obligera à nous trainer comme une limace (de mer!) On a du mal a vous imaginer sous la neige car ici il fait vraiment chaud.
Bonne journée et suite au prochain épisode. Eric et JP

03/02/2015 – 7H22 TU : JP ronfle, je suis sur la carte et profite de ce début de journée calme pour donner quelques nouvelles.  Belle nuit avec cap à l’ouest mais le vent mollit par le nord et nous allons donc repiquer au sud dans 2H. J’avais promis à JP de  remonter 2 places cette nuit, 50% de réussite, nos copains de JOKARI 264 sont maintenant derrière. Les concurrents derrière  nous, sauf problème, ne devraient pas nous remonter par contre quelques copains devant mais plus au nord vont sentir le bout de notre étrave titiller leur tableau arrière. La mer est belle, toujours accompagnée la nuit par une lune magnifique qui nous éclaire d’une lumière protectrice. Nous sommes bien calés maintenant, le sommeil se trouve rapidement pour nous deux. Peu de problème sur FAMARO si ce n’est la casse de la latte forcée de grand voile lors d’un empannage sûrement un peu sauvage et la perte de la manille de poulie de renvoi de spi tribord que nous avons remplacé par un brelage adhoc. Ce bateau est vraiment super, bien calé au portant c’est un régal. Autant dire que tout va bien. Le prochain tabac n’étant pas encore ouvert ce matin, l’arrêt de cigarette ne pose pas de problème et soyez rassurés j’ai tout ce qu’il faut comme patchs, comprimés à sucer (dommage y font pas en suppos !) A+    Eric

02/02/2015 : 19H20 TU : Ouf ! enfin cap à l’ouest vent 15 N orienté Est on file sous grand spi qui nous protège du soleil. Rolling stones dans les oreilles, le pied avec une belle manoeuvre de spi (pour nous). Fabienne nous a dit qu’il y avait de la casse, pour nous pas de gros problème, on est prudent, et le but est d’arriver en forme, nous et le bateau. Reste environ 1400 miles à parcourir, de quoi s’occuper encore un peu. Eric

Enfin du soleil et de la chaleur , j’ai monté les lignes de pêche mais de nouveau nous allons trop vite pour les dorades , à défaut de poisson frais nous attaquons les sachets tout préparés , on aura la ligne à l’arrivée . Ps : l’alcool est prohibé …que de l eau.. le capitaine a fumé sa dernière cigarette par N 20° 20,709 O 36° 20,342 au cap 205 par 6 knts de vent à 17H00 TU . Je suis encore vivant , il est pas ronchon . Bises. JP

02/02/2015 – à O6H00 TU : Quel changement en 8 jours pour JP et moi: avant on était au demi, maintenant on tourne au quart ! D’ailleurs le mien s’achève, je passe la main à JP. Journée de dimanche à chercher le vent sans le trouver, nous avons donc piqué sud cap 200° direction Brésil ! Il y a quelques bateaux dans notre cas il faut que l’on récupère les alizés profonds avant de pouvoir de nouveau mettre le cap vers Le Marin. beaucoup de route et de temps en plus même si les conditions de nav sont estivales. La vie à bord se cale bien, on a mangé à peu près tout le frais reste tomates et oranges qui tiennent bien on commence a boire pas mal avec la chaleur et les arrosages à l’eau de mer sont fréquents. Musique et lecture pour cette journée pas vraiment en mode course.

01/02/2015 – 07H43 TU : Bon voila, belle journée samedi peu de vent mais jamais trop scotché sur l’eau. Nuit tranquille en essayant de faire avancer le bateau au mieux. Cette zone sans vent semble nous suivre comme une coque de catamaran
on en voit pas la fin. Faut il plonger plein sud pour trouver des alizés un peu plus costauds ?? Ou continuer comme cela ???
Difficile question. Sinon tout va bien, la mer calme est propice au sommeil réparateur, JP a même récupéré sa suite nuptiale comme il dit à l’avant du bateau. Bonne journée à toutes et tous – excusez nous auprès de Monsieur le curé, on va louper la messe. Eric et JP


31/01/2015 – 18H50 TU :
on amorce le virage à droite enfin ! Doucement parce que la zone de calme qui en fait n’est pas un anticyclone mais une zone de merde sans vent due à priori à des courants extrêmement violents à très haute altitude (on croit, JP et moi, avoir aperçu Cabu et Wolinsky en train de foutre le bordel là haut cette nuit). Ce matin beau soleil et la température monte il doit faire dans les 20° donc karsher obligatoire pour les deux renards du bord. Toutes les affaires sont dehors à sécher, on est propres et on sent bon, c’est ambiance croisière j’ai même commencé à lire un bouquin de Didier Van Cauwelart “Un aller simple” : ça a l’air sympa. Comme prévu nous contournons j’espère au plus court cette zone sans vent. Nous sommes sous gennaker et le vent a tourné à 17H00 TUà l’Est. Encore quelques miles de patience et cap au 270° ! On vient d’envoyer le spi léger mais on est un peu scotché sur l’eau ! A suivre

31/01/2015 – 12H30 TU : bonjour à toutes et tous, nous voici en route pour 20° nord pour tenter de rejoindre l’alizé . Je vous explique : depuis Madère nous avons choisi de suivre la route directe car la meteo était  pil poil . Pendant plusieurs jours nous étions sur la piste de Leon ( le grand favori) et son option nord . Mais depuis une semaine une zone de grand calme était annoncée et nous souhaitions  la contourner par le nord. L’évolution a voulu que nous piquions sud et là notre vie change… le capitaine se transforme en traider (comme à la bourse), il passe des heures à acheter et revendre du vent … moi petit actionnaire.. j’encaisse les bénéfices et si c’est pas bon je garde mes actions avant de revendre (il passe beaucoup de temps à charger le fichiers meteo et nous essayons de comprendre) . Pour le moment rien de perdu (sauf des places). Nous espérons passer entre deux calmes et remettre du vent dans les voiles aprés ce détour . Pour celles qui viennent en Martinique nous avons une bonne réserve de produits solaires ! Nous n’avons pas encore quitté bottes et cirés on prend donc des douches habillés . Mais le beau temps devrait arriver ! Bises à toutes et tous.
JP
30/01/2015 : Bonjour les terriens, Non on ne se trompe pas vous aurez bien les nouvelles du jeudi 29 mais avec une journée de retard cause pas trop bavard hier. Voici donc le menu de la veille car ici on fait pas le marché pour savoir ce que l’on va manger demain:
Chez FAMARO – menu d’hier : œufs aux plats bacon (suppl carte !) élaborés par notre cuistot en chef JP, salade de grains (25 à 30 N) servie à volonté et copieusement arrosée, entremet : jedorstubossesjebossestudors autant que de besoin. Pas de dessert aujourd’hui. Café cé possib si si !
C’est pas simple mais quel plaisir en même temps ! On est donc parti pour 48 h cap au sud environ 400 milles ça va être long avec le vent à 70° mollissant et pour cause (put… d’anticyclone). Réveil avec le soleil ce matin cela fait du bien on est trempés et le bateau aussi. L’eau commence à être chaude (on sait on  en a pris plein la tronche cette nuit) et si la température monte on espère une petite douche sur le pont enfin. C’est vraiment beaucoup de plaisir mais il faut un petit temps d’adaptation
suite à suivre
28/01/2015 – 13H : bonjour tout le monde, comme vous le constatez notre option de route nord est tombée à l’eau. On s’est fait avoir comme des bleus (que nous sommes)! Pas le temps de passer par le nord avant l’arrivée de cet énorme anticyclone qui  bloque le passage. Donc on pique au sud comme tout le monde mais après tout le monde donc vous imaginez le retard à l’arrivée. C’est pas grave on fait marcher le bateau au mieux, en ce moment sous un gros grain pluvieux avec JP à la barre qui va être trempé ! A bientôt tout le monde. Eric

28/01/2015 – 22H30 TU : Pour Pascal d’IDB Marine : Ok le reset est fait et cela marche : UN GRAND MERCI !!! sinon on se fait plaisir ! Enfin des grands surfs sur la houle (une pointe à 16,8N) A+

28/01/2015 – 13H15 TU : Bon, la journée Mc Gyver est finie (on espère!). C’est bête mais dans le bouquin des Glénan y’a pas de cours d’informatique : j’ai passé 4 – 5 heures sur l’ordi pour tenter de récupérer la connexion (port COM, prise usb, restauration système…) iridium avec la messagerie skyfile qui nous permet d’envoyer des mails et de recevoir les fichiers Grib météo.
Bref dans le cochon tout est bon mais ne me parlez plus de port (COM) ! Pour le pilote on tourne en auto et je vais regarder la procédure de Pascal.
Du coup ça va beaucoup mieux car ça nous avait mis une bonne claque sur les oreilles. Y’a du soleil et il fait plus chaud car pour le moment on se les gèle !!! C’est les alizés mais route nord ! Pour le moment on se débrouille pas trop mal mais le classement peut être énormément modifié si l’on est obligé de piquer au sud pour éviter l’anticyclone qui va à priori arriver dans quelques jours. On est resté prudent la nuit dernière sous génois tangonné car avec les claques à 30N le spi on sait pas faire et on ne veut surtout pas casser. Soyez rassurés JP et moi  on est toujours attachés !
Eric
Le capitaine est très fort, à fond de cale pour réparer l’informatique pendant presque une journée il n’a même pas râlé …. il a par contre épuisé le stock de clopes … que va t il m’arriver ??? ( il m’a demandé si j’avais une réserve secrète . Ou est le trésor?
Pour moi journée de barre pour remplacer notre ami le pilote qui fait des siennes . Mercredi on vient a bout de nos ennuis et hop à l’instant on découvre une autre blague … Vous voyez on s’amuse un max . Mais aujourd’hui le soleil brille  et nous quittons bottes et cires ( odorat sensibles s’abstenir )
JP
27/01/2015 – 12h41 : bonjour, journée bien compliquée, ce matin un beau cocotier qui a failli nous priver de notre spi lourd. On a bataillé  une heure JP et moi pour le récupérer. Pour couronner le tout le pilote automatique ne fonctionne plus en mode vent (pour diriger le bateau automatiquement en fonction des variations du vent) donc c’est un peu galère! On a renvoyé le génois à la place du spi mais ça va beaucoup moins vite, déjà que l’on était pas vraiment les premiers je pense que nous allons fermer le peloton. On va essayer de résoudre le problème on essaye de garder le moral quand même. A bientôt pour la suite des événements !
Eric et Jean Pierre
26/01/2015 – 02H30 : les nuits sont longues, le soleil se couche vers 19H00 pour se lever vers 7H00 en ce moment ça gaze fort 20 25 noeuds de vent avec des grains le bateau va bien on barre tout le temps c’est fatiguant mais super JPK vient de prendre son quart (2H) je jette un coup d’oeil à la nav et à la météo et hop dans la couchette !
Tout va bien à bord – Eric
20/01/2015 : FAMARO et ses marins reprennent le chemin de la Transquadra, pour la seconde partie du périple samedi.
Arrivés à Madère depuis mardi soir (20 janvier), nos marins ont récupéré leur joujou ! FAMARO est de nouveau à l’eau et il s’est fait bichonner pour être fin prêt à envoyer du 15 noeuds !

2 réflexions au sujet de « 888 – FAMARO : Fin de la 2ième étape de la Transquadra ! »

  1. Ma connexion internet en panne depuis 15 jours fonctionne à nouveau, donc ravi de pouvoir vous encourager…A bientôt et surtout BON VENT .

  2. Un petit coucou J.P. et aussi mes encouragements à toi et à ton coéquipier.
    Je vous suis chaque jour et espère que tout aille bien jusqu’à l’arrivée qui approche à grands pas. Bonne route à vous 2
    Bises
    Monique
    Envoyez-nous un peu de beau temps, car dans le nord il fait bien froid

Laisser un commentaire

https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.