IDB Marine gonfle les voiles pour 2020 !

Article paru dans Ouest France le 16/12/2019 par Catherine GENTRIC.

Concarneau. IDB Marine gonfle les voiles pour 2020

Le chantier naval du Minaouët à Trégunc va sortir en début d’année son premier Mojito 8.88 en fibre de lin. Et croule sous les demandes de Maxi 6.50.

IDB Marine se porte bien et le dit.

Les Maxi 6.50, un pari réussi dans la classe Mini.

La toute nouvelle série de mini 6.50, les Maxi 6.50, construite par le chantier naval IDB Marine depuis deux ans a fait une entrée remarquée avec son étrave scow, à bout arrondi, sur le plateau de la Mini Transat 2019. En plaçant deux bateaux dans les dix premiers, au classement général série sur les cinq Maxi 6.50 engagés – ceux de Guillaume Quilfen (6 ) et Paul Cloarec (9 ) sans oublier ceux de Florian Quenot (12 ) et Patrick Dijoud du pôle mini de Concarneau (21 ) – le chantier du Minaouët offre désormais une alternative très compétitive au Pogo 3 du chantier Pogo structures à Combrit.

« Il y a deux ans, nous étions au Nautic de Paris avec dix commandes dans les poches mais sans outillage et sans local pour commencer la production, se rappelle Denis
Bourbigot, le patron du chantier naval. En 2018, nous avons loué un local à Coat-Conq pour mettre au point l’outillage et les moules. Le 1 juin 2018, on mettait à l’eau notre premier
Maxi 6.50 sur un plan de carène de David Raison. »

En deux ans, l’eau a coulé sous les ponts. A toute allure. Avec vingt Maxi 6.50 sortis et vingt en commande, IDB Marine a un carnet plein jusqu’en mai 2021. Un pari réussi pour Denis Bourbigot et son associé, Edouard Pascal Benois, qui savourent ce premier coup dans la construction des bateaux de course : « Les coureurs ont eu très peu de temps pour
préparer leur bateau pour la Mini Transat. Ce ne sont pas des professionnels. Pourtant, ils font un super classement. Florian Quenot claque même le record de distance sur 24
heures, apprécie Denis Bourbigot. La technicité des Pogo 3 est très élevée. On arrive, au bout d’un an, à se mettre à leur niveau. »

L’étrave scow, arrondie, permet de récupérer un large espace dans la cabine comme ici dans le Maxi 6.50. | OUEST-FRANCE

Un Mojito 6.50, version croisière du Maxi 6.50

Au regard des performances du Maxi 6.50, les deux associés ont décidé de sortir sa version croisière avec un roof panoramique. Un Mojito 6.50 à étrave ronde, toujours sur les plans de
carène de David Raison, devrait être mis à l’eau en début d’été 2020. « Nous avons une demande colossale pour ce type de bateau, lance Denis Bourbigot. Les gens ont bien
compris que l’étrave ronde permet des performances en termes de vitesse et que surtout, cela dégage un volume énorme à l’intérieur. Un bateau confort qui ne mouille
pas ses occupants, idéal pour aller aux Glénan à 15 noeuds. » A l’instar de ses grands frères Mojito, le 6.50 bénéficiera d’une quille relevable

Un Mojito 8.88 en fibre de lin

Au coeur de l’innovation, le chantier IDB Marine mettra à l’eau au mois de février 2020, un Mojito 8.88 réalisé à 100 % en fibre de lin, en partenariat avec l’entreprise Kaïros de Roland Jourdain.

« La fibre de lin est naturelle et fabriquée en France. La fibre de verre utilisée aujourd’hui dans le nautisme vient entièrement de Chine. Avec la fibre de lin, le bilan carbone est donc très intéressant, s’enthousiasme Denis Bourbigot. Depuis le 1 janvier 2019, toutes les entreprises qui mettent sur le marché des navires de plaisance doivent payer une écocontribution à l’APER pour la déconstruction des bateaux. L’idée, avec la fibre de lin, est d’avoir des bateaux plus propres. C’est également meilleur pour tous ceux qui travaillent dans nos ateliers. Contrairement à la fibre de verre, celle en lin ne pique pas et ne gratte pas. A terme, quand nous aurons trouvé des résines intelligentes et bio-sourcées, le bateau sera entièrement recyclable. »

L’ambition ? Construire pour la première fois en série un Mojito 8.88 en lin. « Un Virgin Mojito. En série ce serait une première en France, poursuit le patron du chantier. L’innovation est dans l’ADN du chantier. »

Denis Bourbigot (au fond), le patron d’IDB Marine, avec son associé Édouard Pascal Benois, sur le premier exemplaire d’un
Mojito 8.88 en lin qui sera mis à l’eau en février 2020. | OUEST-FRANCE

A la recherche d’un nouveau local

L’entreprise qui compte 22 salariés et réalise un chiffre d’affaires de près de deux millions d’euros, est installée aux chantiers du Minaouët à Trégunc avec une implantation à Coat-Conq pour les Maxi 6.50. « Nous sommes à la recherche d’un local ou d’un terrain à Concarneau ou autour de Concarneau. Nous avons besoin d’une surface de 2 000 m pour nous développer. Aujourd’hui, dans les ateliers que nous louons au Minaouët, la situation est loin d’être confortable pour les salariés », regrette le patron.

(1) L’Association pour la plaisance éco-responsable (APER) est l’organisme officiel de la filière de déconstruction des bateaux de plaisance.

 

 

3 réflexions au sujet de « IDB Marine gonfle les voiles pour 2020 ! »

Répondre à george Annuler la réponse

https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.