La croisière de Marius en Mojito 888 !

Témoignage d’une semaine de location en juillet 2016  à bord de KER-O-ZEN…

L’équipage : 3 personnes : 

  • Marius, 8 ans, 2 stages d’Optimist  à son actif ! Rêve de découvrir la croisière ;
  • Florence, un peu plus âgée … sa maman, a déjà fait beaucoup de bateau, mais plutôt en « profitant ». Sait barrer sans problème, mais pas forcément faire des manœuvres complexes.
  • Bernard, encore un plus âgé. . .  BEES Voile, croisière et voile légère, actuellement Directeur d’un port de plaisance, et ancien propriétaire d’un « Surprise » pendant des années. J’ai été séduit d’emblée par le bateau au salon Nautique de Paris, avec une envie furieuse de l’essayer !

La navigation réalisée : assez « soft », parce qu’à 8 ans, on n’aime pas trop les très longues journées de navigation.  

  • 1er jour : Concarneau, les Glénan (mouillage dans la chambre entre cigogne et St Nicolas), puis Doëlan ; temps léger et maniable.
  • 2ème jr : Doëlan , Groix (port Tudy) spi, par un bon force 3 – beaux surfs.
  • 3ème jr : Rade de Lorient et remontée du blavet jusqu’au cimetière à bateaux, puis Lorient ville.
  • 4ème jr : Off (piscine, copains, déjeuner à bord, etc…)
  • 5ème jr : Lorient / Ste Marine, avec le tour par le Sud de Groix (pluie et vent assez fort ; tout au près)
  • 6ème jr : Sortie de Ste Marine sous foc seul et pêche (6 maquereaux, dont 3 remis à l’eau – comme quoi, il vaut mieux avoir l’air rachitique, que bien portant ! Puis direction les Glénan,  entrée par « La Pie » et coffre.  Petite balade sur St Nicolas et dîner au soleil couchant ; retour de nuit vers Concarneau ; peu de vent (portant). 

Le bateau : Génial ! Plein d’astuces !

J’avais un peu peur du foc assez petit, autovireur : en fait, c’est super pour sortir d’un chenal et louvoyer, avec déjà une bonne vitesse, compte-tenu de la surface de Gd voile. Dès qu’on s’écarte un peu du vent : Géneker, et là, ça part à toute vitesse !

Quand on s’écarte encore un peu : spi asymétrique ! et ça continue à avancer comme un avion. . .

L’autre élément qui me faisait un peu peur, c’était le tirant d’eau (2,25m) ; je craignais de faire un malheur chez les crabes ! En fait, pas du tout ; au mouillage, un coup de « bouton » et la quille remonte à 0,95m de TE en 45 secondes! On n’a pas essayé de « beacher », mais ça a l’air facile. 

En fait, c’est un bateau tout le temps facile : il avance tout seul, il est facile à manœuvrer, l’annexe reste à poste, prête à servir au mouillage ou au port, le pilote scotché sur la barre, est toujours sous la main, la vision de l’intérieur est très bonne sous le vent, et donne beaucoup de lumière à l’intérieur, les rangements sont à profusion, la quille relevable est franchement pratique et permet une vitesse incroyable, l’affalage facile avec les « lazy-Jack et le Bag », la table sur le pont, dont je craignais qu’elle gêne au milieu du cockpit, en fait, est super pratique pour ranger les petites bricoles et pour se bloquer au vent, et pour déjeuner évidemment. Bref : que des bons points.

L’intérieur est aussi très bien conçu : simple, plein d’appuis pour la navigation et plein de rangements, facile à nettoyer, il manque peut-être un peu de plan de travail dans la cuisine,  et éventuellement, une disposition un peu différente du coin navigation, mais là, c’est une histoire de pratique personnelle.

Au passage, le système de navigation B&G : formidable ! Juste un peu de travail de programmation au départ aurait été le bienvenu : étalonnages divers   (sondeur,etc…) ; Bon, mais c’est du détail. 

A chaque escale, les gens nous demandaient d’où sortait ce bateau de Martien : On nous a même demandé « pourquoi on avait coupé l’annexe en deux dans le sens de la longueur ? ». En effet, elle glisse sous le cockpit, alors qu’il y a l’axe de barre au milieu . . . mystère !  Il a fallu qu’on fasse gîter un peu le bateau, pour qu’ils comprennent qu’il y a deux safrans !

Dommage que nous n’ayons pas eu de bon de commande, on en aurait vendu au moins trois ! ! !

Trêve de plaisanterie, on aura au moins distribué des plaquettes du bateau.

Pour résumer, on a envie d’aller très loin, avec un tel bateau : Il est rassurant, en même temps, il va vite, ce qui est très agréable. On a envie d’inviter tout le monde à l’essayer . . . Attention à l’addiction !  

Marius, Florence et Bernard

2 réflexions au sujet de « La croisière de Marius en Mojito 888 ! »

Répondre à Edouard Pascal Annuler la réponse

https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.