10 mai 2021

Maxi 650 : évolutions 2021

Le 1er Maxi 650 a été mis à l’eau en juin 2018 et depuis 29 autres ont déjà été réalisés.

5 Maxi 650 ont participés à la Mini Transat 2019 avec  le record des 24 heures en prime.

L’engouement pour ce nouveau Mini de série récompense le talent de son architecte et les risques pris par le chantier Idbmarine pour développer ce voilier très innovant.

Ce nouveau Mini “scow” défriche complétement le domaine en classe série de la Mini et tant l’architecte que le chantier ont suivi très attentivement tous les retours d’expériences (REX) rapportés par les coureurs.

Une première campagne d’évolution  a été faite en 2019 pour remplacer les ferrures de safrans et renforcer le tableau arrière suite aux ruptures de paliers intervenues lors de la Mini-fastnet 2019 et mettre en place des fences sur les safrans qui en améliorent l’efficacité.

Sur la Mini 2019, Florian Quenot a été le 1er Maxi 650 à rencontrer des soucis suite à un choc avec un OFNI. En 2020 ces soucis sont arrivés sur d’autres bateaux et les impacts de ces OFNIs sur une carène “scow” n’ont rien à voir avec ceux sur une carène classique (pointue). Le choc est plus frontal et l’énergie absorbée par la coque plus importante de ce fait. La structure du Maxi 650 étant trés longitudinale, les chocs qui interviennent au niveau de la ligne de flottaison ont tendance à générer des ruptures de panneaux jusqu’à la première varangue arrière de ces derniers.

Aussi, et après une analyse de ces REX, IDBmarine et David RAISON ont décidé de renforcer la structure avant du bateau pour réduire les conséquences de tels impacts. Cela consiste essentiellement à diviser les panneaux avec des omégas supplémentaires.

En complément, et pour améliorer les performances du bateau, il a été décidé d’augmenter le bord de fuite de la quille du Maxi 650 . Cette modification va corriger l’équilibre du centre de dérive par rapport au centre de voilure et réduire les angles de barre correctifs.

Pour mener toute cette démarche, une association Maxi 650 a été créée et a demandé, avec l’appui du chantier et de l’architecte, une mise à jour du dossier de conformité de la série Maxi 650 au sein de la classe Mini.

La décision a été validée par la Classe et l’association Maxi 650 met en œuvre un plan de refit de tous les bateaux déjà produits qui devrait se dérouler sur les 5 prochains mois.

Ces évolutions auront un impact très réduit sur le poids du Maxi 650 et les skippers auront ensuite en main un bateau plus costaud et plus performant.

Les Maxi 650 réalisés depuis intégrent bien sûr ces évolutions.

(*) Objets Flottants Non Identifiés

 

2 réflexions sur « Maxi 650 : évolutions 2021 »

  1. La démarche “REX” d’IDB Marine est vraiment excellente, le chantier est toujours à l’écoute et intègre des améliorations successives sur ses bateaux.
    Je suis propriétaire d’un Malango 999. Mon bateau, qui était un des derniers de cette série, intégrait plein d’améliorations dès sa livraison, et j’ai pu aussi bénéficier d’un rétrofit ultérieur, d’une part sur certains éléments de sécurité, et d’autre part sur des des détails qui simplifient la vie.
    J’ai une certaine expérience dans la conception et la fabrication de produits industriels complexes. Faire un voilier aussi novateur que les Malango et Mojito n’a rien d’évident, vu les petites séries qui ne permettent pas d’amortir des études façon industrie aéronautique, ni de qualifier les solutions sur des milliers de produits façon automobile.
    La plupart du temps, une fois qu’on a payé son bateau, on se retrouve bien seul à vivre avec les défauts résiduels.
    Pour mon Malango 999, j’ai toujours eu un support rapide et efficace du chantier, avec des interlocuteurs qui savent de quoi ils parlent, et qui m’apportent une aide compétente et pragmatique.
    Continuez comme ça !

    1. Merci François, je crois que tout cela est la conséquence de la passion qui nous anime et de la qualité des relations que nous entretenons avec nos “clients”.
      Je reste convaincu que réaliser un bateau pour un client c’est établir une relation pérenne avec le couple bateau / skipper qui va bien au delà de la garantie contractuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.