Tuto : démâtage

Il n’est pas si courant de démâter son bateau …. c’est impressionnant vu la taille du “poteau” mais avec la bonne procédure, cela devient tout à fait réalisable.  Ce tuto concerne les mats posés sur le pont et non implanté (qui traversent le pont).

Idbmarine travaille depuis presque toujours avec le fabricant de mat Selden : ce tuto reste cependant applicable à d’autres mats.

La photo ci-dessus a été prise au mâtage de mon Aphrodite 101, équipé lui aussi d’un mat Selden.

Démâtage : 

On veut mettre son bateau en chantier , on souhaite contrôler le gréement, transporter son bateau par la route ou emprunter le canal du midi… les raisons sont diverses !

Pour éviter d’abîmer l’aérien (fragile et onéreux), je préconise un démâtage en prenant le mat par l’arrière.

Préparer le gréement – dans l’ordre :

  • dégréer les voiles :
    • on peut laisser la GV dans le lazy-bag et dégréer l’ensemble en faisant glisser le lazy-bag vers l’avant après avoir retiré les bosses de ris, les lazy et déconnecté le point d’amure et la bordure de la GV.
    • le génois ou le foc autovireur est dégréé, plié et rangé dans un sac. L’émerillon de l’enrouleur est attaché avec un raban ou un bout au tambour de l’enrouleur.
    • idéalement les voiles sont rangées au sec, ou dans le bateau.
  • déposer le hale-bas (attention en libérant la tension de ce dernier). On peut s’aider de la drisse de GV comme d’une balancine.
  • déposer la bôme et retirer le palan de GV.
  • Nota: remettez toujours les axes en place sur les espars pour éviter de les perdre.
  • lover les ris sur la bôme
  • lover les drisses le long du mat
  • ramener le pataras le long du mat. Pour ce faire il faut détacher le primaire de la cascade du palan de pataras et libérer la poulie ou l’œil à friction du pataras. Un conseil : passer un bout en libérant le primaire de la cascade de pataras pour ramener le pataras sur le mat  (la poulie ou l’œil est souvent assez haut…. et on peut avoir des difficultés à le rattraper ! )
  • mesurer les cotes de réglages des ridoirs de haubans : étape indispensable si on veut retrouver son mat bien réglé au matage ! On mesure du haut du filetage au bas de la chape du ridoir. (voir image). Notez cela sur votre livre de bord mais en tous cas ne perdez pas cette info ! (H tb, H bb, BH tb et BH bb)

  • retirer les goupilles des ridoirs des haubans, et bas-haubans

On a fini ? Pas tout à fait… allons faire un petit tour dans le bateau !

  • il faut déconnecter les câbles :
    • de la VHF (câble coaxial)
    • de la girouette / anémomètre (câble nmea avec prise simnet ou Micro-C)
    • des feux de mat en repérant la masse, le conducteur des feux de navigation et celui du feu de mouillage.
  • préparer les câbles pour qu’ils puissent passer sans difficulté dans l’épontille. Nous apprécierons ici les pieds de mat Selden qui intégrent au centre de l’embase un passage pour les câbles, juste au dessus de l’épontille.

  • Voilà… je crois que nous avons préparé le gréement pour démâter !

Préparer le démâtage :

  • Il n’y a pas de miracle… vue le poids de nos gréements, il faut une grue ! Il faut aussi :
  • une cravate, c’est à dire une sangle (boucle) de 1.5 m et un bout (costaud – 8 ou 10 mm de section) d’environ la hauteur du mat qui sera attaché à la sangle avec un nœud de chaise ample.

 

  • une échelle ou à défaut être capable de grimper au premier étage de barres de flèches.
  • des bers pour recevoir le mât ou à défaut deux tréteaux.
  • Idéalement 3 personnes :
    • une personne à la grue
    • une personne en pied de mât (en général celle qui coordonne la manoeuvre)
    • une personne chargée de l’étai et des haubans.
  • Conditions météo : pas de vent fort et pas de mer agitée sous la grue.

Démâtage :

  • amener et amarrer le bateau sous la grue, de façon à ce que le crochet de la grue soit centré juste sur l’arrière du mat.
  • placer l’élingue de grutage.
    • passer la sangle par l’avant du mat au dessus du premier étage de barres de flèche et passer une extrémité dans l’autre avant de l’accrocher au crochet de grue.
    • monter le crochet de la grue jusqu’à ce que la sangle arrive, serrée autour du mat, 30 cm sous le deuxième étage de barre flèche
    • fixer le bout de la sangle au niveau du pied de mat. Attention, cette fixation va retenir tout le poids du mat. Vous pouvez utiliser le vit de mulet de la bôme pour bien bloquer le bout.
  • mettre légèrement en tension le crochet de la grue et vérifier que le bout est bien bloqué.
  • à ce moment là, desserrer complètement les ridoirs des haubans et bas-haubans et retirer l’axe de la cadène d’étai.
  • Nota : ne pas laisser les ridoirs sur les haubans. Rangez les avec les goupilles.
  • une fois haubans et étai déconnectés :
    • une personne à l’étai
    • une personne au pied de mât
    • lever doucement le mat d’environ 50 cm en faisant attention au passage des câbles en pied de mât.
    • retirer tous les câbles et les lover.
    • lever le mat et le ramener sur le quai

Pose du mât :

  • amener le mat au dessus d’un support sur lequel on va poser le mat en premier, au niveau du vit de mulet ,
  • descendre le crochet pour amener le mat horizontalement sur les deux supports,
  • démonter l’aérien (girouette – anémomètre), la girouette  et l’antenne VHF et les ranger à bord,
  • démonter la latte de pataras,
  • retirer la cravate et son bout de retenue,
  • ranger et fixer les haubans le long du mât,
  • lover et ranger les câbles le long du mât.

A bord :

  • mettre un ruban adhésif pour obturer le trou au milieu du pied de mât.

Et voilà ! Opération terminée…. mâtage au prochain tuto !

4 réflexions au sujet de « Tuto : démâtage »

  1. Petite astuce pour les ridoirs pour ne pas perdre les côtes de réglages. On pose avant le démontage un petit scotch électrique pour faire un repère sur le filtage au niveau du ridoir en haut et en bas. C’est repéré permettront de retrouver ces réglages de tension facilement au remontage.
    Cordialement

    Philippe

    1. Bonjour
      C’est en effet une chose à faire en complément de la mesure. J’ai déjà vu des scotchs se détacher au cours de l’hivernage !
      Cordialement

Laisser un commentaire

https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.