Tuto : le circuit d’écoute du foc autovireur du Mojito 888

Parmi les originalités des Mojito 888 figure son système d’écoute du foc autovireur.

Sur le Malango 888, l’écoute montait dans le mât et redescendait sur le piano, généralement sur le winch de roof tribord.

Sur le Mojito 888, l’écoute monte toujours dans le mât mais redescend de chaque côté vers les winchs de cockpit.

Je ne vous cache pas que nombreuses personnes se sont posé la question : un bout qui monte, deux qui redescendent… comment ça marche ?

Eh bien nous allons vous révéler le secret : c’est grâce à une petite poulie cachée dans le mât !

Il y a donc un primaire d’écoute qui part du foc pour aller dans le mât (en bleu sur le schéma) et un secondaire (en orange) qui part du winch babord, monte dans le mât jusqu’à la poulie et qui redescend sur tribord vers le winch.

L’avantage de ce système est de permettre de régler indifféremment le foc d’un côté ou de l’autre, depuis la place du barreur.

Mais il y a parfois un inconvénient…. facile à résoudre.

Il arrive que l’écoute de foc se vrille sous la poulie située dans le mât malgré l’emmerillon mis en place. Les frottements générés deviennent alors importants jusqu’à bloquer le cuircuit d’écoute.

Alors, surtout ne forcez pas. La solution est simple.

Le but est de devriller l’écoute dans le mât. Pour cela :

  1. on libére le primaire du foc et de la poulie située sur le rail
  2. on rallonge le primaire avec un bout (genre écoute de spi) avec deux noeuds de chaise.
  3. on libére le secondaire du circuit du pied de mât au winchs (le bout doit être libre pour se dévriller)
  4. on tire doucement sur le secondaire en donnant du mou sur le primaire pour descendre la poulie au niveau des lumières sur le mât.
  5. en dévrillant le secondaire vous arriverez à libérer progressivement la poulie et rendre la circulation du secondaire fluide.
  6. vous dévrillez ensuite le secondaire sur toute la longueur et le repassez dans le circuit
  7. enfin vous redescendez le primaire pour le remettre en place sur le foc via la poulie.

Vous verrez ensuite, ce sera beaucoup plus facile de border le foc ! 

5 réflexions au sujet de « Tuto : le circuit d’écoute du foc autovireur du Mojito 888 »

    1. Merci, Pascal, d’avoir levé le voile sur le mystère !
      J’avoue rester fidèle au système des Malango que je préfère car plus simple, il laisse les winchs de cockpit libres pour les écoutes de spi et de gennaker et il n’est pas un handicap même en solitaire. Vous nous avez fait des voiliers très équilibrés dont on peut, en solitaire, lâcher la barre quelques instants pour aller border le foc au piano du roof (cf. mon blog sur mon retour d’Ouessant à Roscoff en solitaire alors que mon pilote s’était mis en drapeau). Surtout si le vérin du pilote est connecté et même si le pilote est off. De plus, j’ai mouflé l’écoute de foc, ce qui permet de border à la main sans winch plus longtemps tout en divisant par 2 la composante de l’écoute de foc à la compression du mât.
      Amitiés
      Philippe
      Malango 870 Loarwenn

  1. Il est vrai que le vrillage du secondaire est plus que récurent.L’émerillon de la poulie n’arrive pas à jouer son rôle.
    Existe-t’il un bout dont le tressage serait moins sensible au vrillage?
    Peux tu , Pascal, développer le montage du circuit d’écoute du Malango qui serait peut-être plus rationnel dans le cadre des locations.
    Merci encore pour ces tutos !

Laisser un commentaire

https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif  https://blog.idbmarine.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.